Pomme, thé et modération : Les trois ingrédients pour une longue vie ?

Les flavonoïdes sont naturellement présents dans les fruits et légumes couramment consommés dans l’alimentation humaine. Parmi ces aliments, la pomme et le thé qui protègeraient du cancer et des maladies cardiovasculaires.

Pour une meilleure efficacité, il faut penser à réduire la consommation d’alcool et de tabac. Ainsi l’espérance de vie peut augmenter si on consomme régulièrement et plus souvent, ces aliments.

Pomme et thé: Une combinaison gagnant/gagnant

La clé de votre bonne santé et d’une longue vie est donc entre vos mains. Il suffit de consommer régulièrement, les pommes et le thé, et s’abstenir de boire des boissons alcoolisées et de fumer.
La revue Nature Communications a diffusé l’information en publiant une étude menée par des chercheurs australiens, de l’Université Edith Cowan. L’équipe ayant mené cette enquête s’est concentrée sur les données d’une cohorte danoise sur l’alimentation, le cancer et la santé.

L’échantillon comprenait 56048 Danois, soumis à l’étude durant 23 ans. Les recherches ont abouti au résultat qu’une consommation modérée ou élevée, d’aliments riches en flavonoïdes tels que le raisin, pommes, poires, thé, cacao… diminuait le risque de cancer ou de problèmes cardiaques.

La pomme et le thé pour prévenir le cancer

D’après le Dr Nicola Bondonno, principale auteure de l’étude, “Ces résultats sont importants car ils mettent en évidence la possibilité de prévenir le cancer et les maladies cardiaques. Ils encouragent ainsi la consommation d’aliments riches en flavonoïdes, en particulier chez les personnes à haut risque de contracter ces maladies chroniques”. Parmi ces personnes, nous citons les fumeurs et buveurs réguliers.

L’étude précise que “ la consommation de flavonoïdes ne résout pas tout le risque accru de décès dû au tabagisme et à la consommation excessive d’alcool”. Elle souligne aussi que “La meilleure chose à faire pour sa santé est de loin de cesser de fumer et de réduire sa consommation d’alcool”.

En outre, comme arrêter de boire ou de fumer est pour la plupart des accros difficile, elle recommande l’augmentation de la consommation de flavonoïdes en tant que moyen novateur d’atténuer ce risque majeur.

500mg de flavonoïdes par jour pour réduire les risques

Toujours d’après ces chercheurs danois, les participants consommant environ 500 mg de flavonoïdes par jour avaient moins de risque de décéder par cancer ou problème cardiaque. Ces 500 mg sont équivalent à une tasse de thé, une pomme, une orange, 100 g de myrtilles et 100 g de brocolis.

Les flavonoïdes sont particulièrement abondants dans le raisin, les pommes et les poires, ainsi que dans des boissons dérivées aussi diverses que le thé et le cacao. Ils ont la vertu de protéger contre différentes affections chroniques grâce au caractère anti-inflammatoire et leur capacité à améliorer la fonction des vaisseaux sanguins qui expliqueraient leurs effets protecteurs.

Certaines huiles essentielles peuvent vous protéger contre ces risques. Pour plus de détails, vous pouvez consulter la liste de Phytora.

(8)